• Les Oldfoxs vaincus, mais la tête haute.

    LES OLDFOXS VAINCUS, MAIS LA TETE HAUTE

     

    Les Oldfoxs vaincus, mais la tête haute.

    Des Oldfoxs qui avaient bien mérité la ripaille. Là aussi ils ont tenu tête aux Drops-âgés venus avec une petite troupe de soifards.

     

    12 octobre 2018. Stade Barran, Athis-Mons. Les Drops-âgés reçoivent les Oldfoxs.

    Température printanière, assistance fournie et frémissante, pelouse impeccable.

    Pour les locaux, 3 essais. Pour les visiteurs, 1 essai. Arbitrage sponsorisé par La Poste; impitoyable mais juste.

     

    Eparpillés "façon puzzle" ici-même il y a deux ans, les Oldfoxs cette fois ont tenu sous pression tout le match une équipe pourtant fidèle à sa tradition, c'est-à-dire faisant jouer derrière une bande de gamins, dont deux au moins opérant en équipe première. Les Drops-âgés ont été impressionnés par la prestation oldfoxienne et l'invitent à leur tournoi du 14 juin, en présence de l'équipe de Clamart.

    Les Oldfoxs ont, pour une fois, écouté les consignes de leur coiche dans le vestiaire, mettant la main pendant des périodes assez longues sur la balle et obligeant les adversaires du jour à défendre. Un manque de tranchant dans les charges et dans les prises d'intervalle, des maladresses dans les passes, les ont empêchés de prendre le large pendant ces périodes. Quand les Drops-âgés arrivaient à enchaîner les attaques, la défense oldfoxienne se montrait hargneuse et ne commettait pas plus de plaquages hauts que les vis-à-vis. Comme il est dur de se baisser à un certain âge, l'arbitre eut à siffler à de nombreuses reprises pour sanctionner de telles fautes.

    Et on en était à vingt minutes de match sans le moindre essai marqué, malgré des joueurs ne rechignant pas à la relance. Jusqu'au moment où, sur une mêlée jaune (Drops-âgés) dans les 22 des bleus (Oldfoxs), le 9 jaune faisait la malle à la 3è ligne bleue étourdie. Ce n'était pas immérité pour les jaunes mais les bleus auraient pu accuser le coup après avoir si bien tenu. Tout au contraire, ils repartaient avec les mêmes intentions que celles affichées depuis le coup d'envoi.

    On se dirigeait toutefois vers un avantage pour les jaunes à la pause. Dernière action de la première mi-temps. Les bleus profitent d'une pénalité en leur faveur dans les 22 adverses. Nanar veut lancer ses gros. Il appelle Rémy... mais fait la passe à... Dudule. La charge de moineau de Dudule n'ébranle pas le bloc adverse. Il est bloqué par les jaunes et la balle va sûrement revenir à ces derniers (quel con ce Dudule !). Mais non, Rémy arrache la balle et s'extirpe de ce magma. Il est mis au sol, Nanar lance grand côté. Autre arrêt. Et là, Nanar fait ce qu'il interdit le mercredi à l'entraînement, il revient sur le petit côté. Et il a raison. Il trouve, complètement démarqué, Eric le Breton. Une passe sautée et hop notre sprinter maison fait les quelques pas nécessaires. Comme il sait que l'on ne transforme pas les essais, il ne s'efforce pas d'aller sous les poteaux.

    La mi-temps est sifflée sur le score de 1 à 1. Le coiche autorise ses hommes à manger les chouquettes de Sèb. Les supporters Paulo et Sergio y croient dur comme fer et se font entendre dans les tribunes.

    Le match reprend et, malheureusement, les foxs commettent l'erreur de ne pas remettre tout de suite la main sur le ballon. Les Drops âgés s'en donnent à coeur joie. La balle circule vite et bien. Les Oldfoxs sont solides en défense mais les vagues jaunes progressent inexorablement. Et la dernière lancée dans les 22 va en dame.

    Est-ce le début de la débâcle ? Les Oldfoxs vont répondre non. Le reste de la partie va essentiellement se dérouler dans la moitié jaune. Les bleus vont enchaîner les séquences, les jaunes seront très souvent pénalisés. Mais le jeu trop latéral des gars de Choisy ne mettra jamais vraiment en danger les Drop-âgés. Les vidéos sont parlantes. Le filmeur dans l'en-but ne voit jamais s'approcher les Oldfoxs. Très difficile de filmer les foxs. Soit on met le zoom et ça sort flou soit on garde la distance normale et on a du mal à discerner ce qui se passe vraiment.

    Finalement, ce sont les Drop-âgés qui clôturent le score par une action personnelle d'un de leurs jeunes.  

    Talent d'or LCL du match: Kader. Il a découvert le rugby avec les Oldfoxs. Il a été très bien formé à la Prairie et aujourd'hui il fait profiter de son sens du placement, de sa puissance, aux gars d'Athis. On ne lui en veut pas.

     

    Les notes: voir les vidéos. On rajoutera un 0/10 pour les deux embrouillés du soir (là aussi, voir la vidéo).

     

    « Compte-rendu Oldfoxs vs P'tits Gris »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :